Depresion prescrit pour corriger

Il s'agit d'une traduction automatique améliorée de cet article.

La fatigue est un signal d’alarme à partir d’une variété de maladies et conditions ainsi que le sentiment persistant de la fatigue ne devrait jamais être ignoré.

Dans mon cas, je manqué signes racontent l’histoire, à ma famille suspects médecin qui peut être souffrant d’un état (ME) ou le syndrome encéphalomyélite myalgique (SCF) de fatigue chronique car il est plus largement connu.

Je souffrais de cette maladie débilitante pendant environ cinq ans et a pris la moitié de ce temps pour les médecins d’accepter son propre diagnostic.

Ma condition est caractérisée par débilitante épuisement pour aucune raison apparente. Finalement, avec l’aide de médicaments et quelques conseils médicaux son que je réussi à vaincre la maladie et gagné à nouveau grâce à une bonne santé.

Je ne suis pas contre une école scientifique ou médicale de la pensée de la cause du syndrome de fatigue chronique, en raison de la diversité des symptômes individuels. Je ne peux pas, mais se référer à ma propre maladie, les symptômes, le diagnostic et le traitement éventuel travaillé avec succès pour moi.
L’état lui-même est causée par une altération biochimique dans le système nerveux central dans le cerveau et cette perturbation est aggravée par faire trop de choses à la fois mentalement et physiquement.

Médicament est prescrit pour corriger ces produits chimiques complexes dans le cerveau qui sont perturbés par le processus de la maladie. Ces médicaments sont appelés régulateurs, ou autrement appelés neurotransmetteurs. Les antidépresseurs. Mais cela ne signifie pas nécessairement que la maladie n’a rien à voir avec la dépression.
Régulateurs de neurotransmetteurs sont utilisés pour traiter de nombreuses autres maladies telles que les problèmes de vessie et de la lutte contre la douleur. Dans le cas du syndrome de fatigue chronique les médicaments antidépresseurs effectuent seulement un neurotransmetteur à la fois, et, par conséquent, un traitement complet qui a été développé pour répondre à ma condition particulière.
La deuxième partie de la thérapie réglait mes activités pour permettre à ces organismes de réglementation à travailler efficacement neurotransmetteurs. Ce serait dormir et se réveiller dans le même temps. Repas, etc et vous impliquez pas avec quoi que ce soit, pour toute longueur de temps physique ou mentale.
Une des choses les plus difficiles qui peuvent aider ou entraver le programme de récupération est le soutien de la famille et les amis.

Ils peuvent accepter leur maladie et de travailler avec vous, ou pire, dans certains cas, peuvent être trop impliqué avec leurs propres vies et ne sont pas conscients de ce qui vous arrive, ou tout simplement ne se soucient pas.

Pour un patient, cela ne fait qu’ajouter à la frustration, à cause de ma propre expérience, certains jours sont meilleurs que d’autres. Relever le niveau de l’énergie, pour être suivie par une journée complète de la léthargie et le brouillard du cerveau.

Chroniques souffrant de syndrome de fatigue perdent souvent le contact avec la vie normale parce qu’ils sont perpétuellement épuisé. Il est comme être perdu dans un brouillard de désespoir sans guider la lumière
Il n’y a pas de solution rapide à la récupération du syndrome de fatigue chronique, et l’état peuvent être des personnes si dur autour de la maladie elle-même.

La condition normale détériore habituellement la vie quotidienne et souffrent beaucoup trouvent débilitante dans la mesure où l’épouse. Les patients et la compréhension va un long chemin en aidant les patients à vivre à travers elle.

a raté depresion, depresion affecte, depresion caractérisé, depresion ignoré, depresión nerveux, depresion prescrit pour corriger, les médecins de depresion soient, marie depresion, processus de depresion, produits chimiques de depresion, simulateurs de depresion, suspects de depresion